Une première sortie de chantier réussie pour les élèves du lycée Cuzin !

Le 16 mars 2017, les premiers Français du futur se sont représentés en public pour la première sortie de chantier des élèves de TBEE du lycée Cuzin !

Pendant la dernière après-midi de préparation, la tension était forte et le stress se faisait sentir. Mais l’énergie d’Abdel et de Toma les a entraînés rapidement et à 18h30, la magie a opéré.

Sous la forme d’une rencontre télévisée menée par un présentateur dynamique, tous se sont appropriés leurs textes et les ont offerts au public. Comme pour inviter les spectateurs à se poser les mêmes questions, les acteurs se répondaient, s’invectivaient et s’interrogeaient sur ce que devait être un Français du futur.

En un mot ?

« Droit des femmes
Égalité
Liberté
Générations futures
Fermé
Innover
Refaire
Migration
Liberté
Rien
Innovation
La France »

Optimistes ? Ces jeunes Français du futur le sont, mais pas sans conditions ni sans nuances. Leur futur devra être débarrassé de nombreuses choses pour être heureux : « Le Français du futur respectera la manière de s’habiller et l’orientation sexuelle des autres. Il ne dira pas qu’il y a des sous métiers, il respectera les autres » (Marjorie). Leur futur est encore à faire mais les idées pour le rendre intéressant ne manquent pas !

L’exercice du « Je suis » est difficile, il demande de l’introspection et force à se regarder à travers l’autre. Pour Abdel, il est primordial dans la construction d’un Français du futur, comme pour se regarder dans le miroir avant de se tourner vers le futur. Faire lire aux jeunes adultes leurs propres textes, si forts et si intimes, devant un public composé de leurs professeurs était donc un défi de taille ! Chacun a lu le texte d’un autre, s’appropriant alors d’autres mots, d’autres envies et parfois d’autres peurs. Un moment fort : « direct », « pauvre », « rêveur », « bordélique », « trop gentil », « française mais noire », « serviable », « chiant », « accro à la danse »… Nombreux sont les qualificatifs qu’ils se trouvent. Mais en tout cas, pour le public, ils ont été impressionnants.

Pour les spectateurs présents ce soir-là, cette sortie de chantier a été un succès ! Moment libérateur pour les élèves, ce projet les aura amenés à se questionner et à assumer leurs positions grâce au théâtre. Pour les artistes qui les ont accompagnés pendant plusieurs mois, dont Abdel et Toma, comme pour le Théâtre de la Croix-Rousse, cette première sortie de chantier inaugure une série de réussites !

Thibault Verda – Théâtre de la Croix-Rousse

***

> Genèse du projet
> Présentation de Français du futur

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s